Autre série chinoise

Autre série chinoise

Après la série pékinoise de Peter May, c’est sur les conseils éclairés de l’amie dévoreuse de polars qui m’a fait découvrir le haletant « Je suis Pilgrim » et les romans délicieux d’Alicia Giménez Bartlett que j’entame avec un nouvel appétit la série policière de Qiu Xiaolong. 

New York sous le feu du sniper

New York sous le feu du sniper

Alors que la grosse pomme est submergée par une tempête de neige, plusieurs personnes sont assassinées dans des conditions invraisemblables : un sniper posté à quasiment un km de distance leur a pulvérisé la tête malgré le vent, la neige et l’éloignement. Le premier tué 

L’oiseau tempête

L’oiseau tempête

Lucy a fui la poisse qui colle à son physique ingrat, elle a fui le Yorkshire, le vent qui souffle de la mer du Nord, sa tripotée de frères qui ont passé une enfance à la persécuter. Lucy a atterri à Tokyo, où elle s’est 

Trilogie écossaise

Trilogie écossaise

Loin du flamboiement de la série chinoise, Peter May nous entraine cette fois dans trois romans sombres qui se déroulent au milieu des brumes d’une ile du septentrion européen. L’inspecteur Fin Macleod, policier à Edinbourg, vient de connaître un drame terrible : son fils de huit 

BRON

BRON

Je vous ai parlé de l’inspectrice Pétra Délicado et de son compère Fermin Garzon et de l’improbable tandem Li Yan – Margaret Campbell. Arte.TV repasse en ce moment une excellent série télévisée conçue en 2011 par Hans Rosenfeldt, qui met en scène dans un polar 

Polars espagnols

Polars espagnols

Je ne saurais trop vous recommander la jubilatoire saga Pétra Délicado d’Alicia Giménez Bartlett. Elle raconte les enquêtes barcelonaises de l’inspectrice Pétra Délicado et de son fidèle compère Fermin Garzon, assemblage hétéroclite qui n’est pas sans évoquer le couple tout aussi hispanique que formaient Don 

Le lecteur de cadavres

Le lecteur de cadavres

Ci Song est un jeune homme passionné par la résolution d’énigmes judiciaires. Pris sous l’aile du juge Feng dans la capitale impériale, il a dû malheureusement revenir à la campagne en raison de la disgrâce de son père. Maltraité par sa brute de frère ainé 

Le point zéro

Le point zéro

C’est la troisième fois que nous rencontrons (avec quel bonheur !) Seichô Matsumoto, né en 1909 à Hiroshima, dont les polars ciselés (Tokyo Express, un endroit discret) n’ont pas pour point central une énigme (telle que nous la concocte Akimitsu Takagi dans Arezumi) mais le mobile 

Higashino

Higashino

Le confinement covidien est l’occasion unique de consacrer davantage de temps à la lecture que dans nos existences habituelles, marquées par la course à mille tâches quotidiennes aussi inutiles que prenantes. Si la situation devait se prolonger, nous pourrions rattraper nos retards culpabilisants (pour moi 

La neuvième porte

La neuvième porte

1666, l’imprimeur vénitien Aristide Torchia est brulé vif par le Saint-Office pour avoir édité « le livre des neuf portes du royaume des ombres » un viatique permettant aux initiés d’invoquer le démon. Le livre reproduit 9 gravures d’un ouvrage maudit, le Delomelanicon que la tradition attribue