A la une du blog (paradoxe temporel)

A ne pas louper

Posté le 08 Novembre 2012
Tags : cinema, SF, paradoxe temporel, Hooper



Bon, j'avoue, je ne me suis pas foulé, c'est une blague de fin de semaine.
J'aurais pu intituler ce post "il faut tuer le père".

L'image n'est pas extraite de l'exposition Edward Hopper (pour le coup, l'analogie est involontaire, c'est de la lumière dont je parle et c'est ce qui m'inspire chez ce peintre américain qui est l'un de mes préférés) mais de LOOPER que je vous recommande. Si vous aimez la SF, ne le manquez pas.

Avec de subtiles références à "Terminator" (l'héroïne s'appelle Sarah), à "l'armée des douze singes" (déjà Bruce Willis dans une boucle temporelle où il rencontre la femme qui hante ses rêves), à l' "associé du diable" et même à la dernière scène de "la fureur de vaincre" pour les aficionados de l'autre Bruce*, l'intrigue est méticuleusement ficelée et le montage ne laisse littéralement pas une minute de répit.
Le héros doit s'éliminer lui-même pour survivre : celui qui veut sauver sa vie la perdra (Mt 10,39; 16,25; Mc 8,35; Lc 9,24; 17,33). De fait, il doit exécuter son double expédié du futur mais, ce dernier restant inexplicablement rétif, ça ne va pas se passer tout à fait comme prévu.
La rédemption viendra s'interposer in extremis dans la spirale désespérée de l'ultra-violence.

*(Lee)
Partager
Commentaires (3)
Liens