A la une du blog (Jésus)

Les malicieux délires de Mendoza

Posté le 19 Janvier 2014
Tags : Mendoza, litterature, Jésus



Les aventures miraculeuses de Pomponius Flatus

Le talentueux auteur de "la ville des prodiges", exubérante chronique d'une Barcelone fabuleuse, a encore frappé. Aux carrefours des Monty Pythons lorsqu'ils mettent à sac la légende du roi Arthur et récidivent avec "La vie de Brian" ou de Cavanna dans ses "écritures", avec un ton que Woody Allen ne désavouerait indubitablement pas, Eduardo Mendoza revisite la "genèse du nouveau testament".

Le pitch de ce polar irrespectueux démarre à Nazareth : le charpentier, Joseph, est accusé du meurtre crapuleux d'un de ses clients, richissime, avec lequel il semble avoir entretenu d'obscurs engagements. Obstacle à sa crucifixion : c'est lui qui fabrique les croix...

Jésus son jeune, mais ô combien perspicace rejeton, charge Pomponius Flatus, un antihéros comme les chérit Mendoza, qui promène ses flatulences d'un bout à l'autre de ce qui deviendra grâce à lui peut être la chrétienté, de tirer son père adoptif de ce "mauvais pas".

S'en suit une intrigue délirante dans laquelle seront peu à peu dévoilées les origines de la vocation de Jésus, jusqu'à sa romantique (Rome antique ?) rencontre avec la future Marie Madeleine.

A lire d'urgence ou à jeter dans la géhenne !
Partager
Commentaires
Liens