A la une du blog

Vernissage de l'expo

Posté le 06 Mars 2013
Tags : photo, expo, Paris



à la charmante galerie B&B ouverte à mi-chemin entre le canal Saint-Martin et la Gare de l'EST
par Elise Prudhomme, elle même photographe de talent.

Nous sommes quelques photographes amateurs (ou non),
invités par Sebastian Kamps, le génial inventeur du site Amedeo et de flying publisher,
à avoir participé à son idée de publier en ligne
un ouvrage de photographies sur cette capitale qui nous fascine (même si parfois elle nous insupporte et que jamais nous n'épuiserons les 50 nuances de gris de ses cieux).

Venez nombreux découvrir le projet et vous faire des amis parisiens,
mais aussi américains (comme Elise) ou autres, autour d'un verre et de nos images.

Imprimez-le et venez vous le faire dédicacer mardi 19 !
Partager
Commentaires

Bonne année du serpent

Posté le 09 Février 2013
Tags : Tet, Asie



au programme des réjouissances du Paris asiatique :

le défilé du nouvel an chinois partira demain 10 février 2013, à 14h30, de l'Hôtel de Ville. Il devrait cheminer par les rues du Temple, de Bretagne, de Turbigo et par la Rue Beaubourg.

et dimanche prochain à 13 heures dans le 13ème (également à Belleville).

2009

Partager
Commentaires

Citations,

Posté le 31 Janvier 2013
Tags : Citations, humour, philosophie, Woody Allen, Oscar Wilde, Martin Luther King



Comme un ami recherchait hier une citation pour orner le titre d'un éditorial, à propos d'un sujet pour lequel nous partageons le même intérêt, je me suis replongé avec délice dans ces petites pierreries si évidentes - voire percutantes - qu'on se demande pourquoi un autre, aimé des dieux, a eu l'heur de les pondre pour la postérité, et pas nous...

Je vous en livre quelques unes, et vous oriente par la même occasion sur les pages où vous pourrez savourer, disséquer, contester, apprendre par cœur (pour les ressortir dans les soirées parisiennes) les pensées de ces génies, humoristes, hommes d’État et autres humains qui ont marqué l'histoire.

Je tiens beaucoup à ma montre, c'est mon grand-père qui me l'a vendue sur son lit de mort.
Woody Allen

Le seul moyen de se délivrer d'une tentation, c'est d'y céder.
Oscar Wilde

A la fin, nous nous souviendrons non pas des paroles de nos ennemis, mais du silence de nos amis.
Martin Luther King

Le travail, c'est la santé... Mais à quoi sert alors la médecine du travail ?
Pierre Dac

J'ai passé une excellente soirée... mais ça n'était pas celle-ci.
Groucho Marx

Si la société libre ne parvient pas à améliorer le sort de la majorité des pauvres,
elle ne pourra pas sauver la minorité des riches.
JFK

Quand un vrai génie paraît dans le monde, on le distingue à cette marque :
tous les imbéciles se liguent contre lui.
Jonathan Swift

Là où il n’y a le choix qu’entre lâcheté et violence, je conseillerai la violence.
Gandhi

Tant que l'homme sera mortel, il ne sera jamais décontracté.
Woody Allen



Partager
Commentaires

Souvenir total : encore plus loin dans le futur

Posté le 19 Janvier 2013
Tags : Cinéma, SF, Philip K Dick



Hier soir, nous avons revu Total Recall.
Pour ceux qui aiment l'ambiance de la SF, la nouvelle mouture de la short story de Philip K Dick est un régal. On plonge dans un scénario qui mêle les références au premier Total recall à une immersion dans un incroyable univers futuriste au croisement entre Blade Runner (les profondeurs de la ville chinoise), Minority report (un autre scénario de PKD, comme Blade Runner d'ailleurs), le cinquième élément (la navigation dans la troisième dimension), Cube (la course poursuite dans l'incroyable réseau d'ascenseurs orthogonaux), L'attaque des clones ou I robot (les hordes de synthétiques plus vrais que nature)...
Partager
Commentaires

Hasta la vista

Posté le 03 Janvier 2013
Tags : Cinéma, pulsions, handicap



Bon, faut reconnaitre que ça aurait été bien de mettre un post pour le premier de l'an. Sincèrement, j'étais pas en état. Au lieu de ça, j'ai décidé de m'autoplagier et de vous faire un copier-coller sur un article que j'avais écrit dans ma page facebook au temps où je n'avais pas de site, mais 2013, c'est une nouvelle ère, en tout cas d'après les mayas (à propos, faites moi penser à vous parler d'Apocalypto en 2013). Donc :

Je n'ai pas vu beaucoup de films qui m'aient plu comme Hasta la vista en 2012. Je ne parle pas d'Intouchables ni de Total Recall dont je fais l'éloge sur mon "mur", ni encore de Detachment dont le personnage principal est Adrien Brody, l'un de mes acteurs préférés. Ni encore de Royal Affair, qui m'a bouleversé.

Non, je voudrais vous convaincre d'aller voir Hasta La vista
que des esprits chagrins ont pourtant brocardé.

Hasta la vista a quelque chose de FESTEN

c'est le socialement incorrect qui vous saute à la figure, quand Philip,
tétraplégique cynique qui invite le flamand dans la bande son du film
vocifère je veux baiser !.

Sous des dehors de comédie, Hasta la vista aborde le délicat sujet de la sexualité des handicapés, ou plutôt de leur droit à un accès bien plus difficile que celui du métro parisien (mais mes amis psy disent qu'on n'a pas spécialement droit au défoulement de ses pulsions). Dans ce film, les malvoyants ne sont pas ceux qu'on pense et Joseph, amblyope qui tombe amoureux de Claude, la conductrice obèse qui cache elle aussi ses blessures, nous rappelle les mots du renard : on ne voit bien qu'avec le cœur. Quand à Lars, c'est à la chanson de François Valéry qu'il nous renvoie : aimons nous vivants : n'attendons pas que la mort nous trouve du talent...

Comme Festen, ce qui commence en comédie semble virer au drame. En réalité, l'accès à l'arbre de la connaissance - éros - transmute thanatos en catharsis. Festen, c'est la sexualité imposée par le fort au faible, hasta la vista, c'est la sexualité que le corps social ne saurait voir, celle du handicapé ou du vieillard en maison de retraite. Après tout, même Tintin est allé au bordel...

Une réflexion sur les convictions puritaines d'une société qui veut fermer des maisons déjà closes, quand la seule obscénité qui accable l'humanité, c'est la guerre...

hasta-la-vista-sea-sex-and-road
Partager
Commentaires (1)

Armageddon

Posté le 23 Décembre 2012
Tags : Apocalypse, 1789, Crise, Théorie du chaos, riches, pauvres



Alors qu'une fois de plus, l’apocalypse n'a pas eu lieu le 21/12, l'affaire Depardieu fait couler
beaucoup d'encre ("faut dire" que l'affaire DSK étant presque enterrée...), et inventer par certains
un nouveau point Godwin, cette fois pointé vers une autre fin de monde : 1789 .

Je me suis amusé à compiler quelques courbes (travers de scientifique en mal de médecine dite factuelle) qui sont autant d'indicateurs de ce qui, de mon humble avis, n'est guère une crise,
mais un changement mondial de paradigme.

Il va falloir s'y habituer, et ceux qui parlent de sortie de crise feraient mieux de jeter un œil sur la théorie du chaos. La surchauffe, non seulement du climat, mais de l'économie mondiale, va créer (enfin, crée) des vortex que l'humanité ne maitrisera pas forcément.

Pour en revenir à 1789, dont le souvenir des sanglants épisodes semble tellement terrifier
madame Parisot, un certain nombre d'événements aléatoires qui s’accumulaient depuis l'invention
de la monarchie absolue par les ancêtres de Louis XVI, a bien eu un "effet papillon".
Le malheureux bouc émissaire n'avait pas vu, ou voulu voir venir, ce qu'il prit pour une révolte
et qui s'est avéré une révolution.

Les ingrédients étaient pourtant en place lors de la réunion des états généraux :
un peuple affamé, une classe d'oligarques pétés de thunes, déconnectés de la misère ambiante,
qui refusaient de contribuer au sauvetage des finances d'un état au bord de la faillite et finalement, des gens en colère.

Effectivement, on pourrait discerner quelques similitudes.
Finalement, la patronne du Médef n'est peut être pas si bête...

Partager
Commentaires (1)
 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
Liens