Armageddon

Posté le 23 Décembre 2012
Tags : Apocalypse, 1789, Crise, Théorie du chaos, riches, pauvres



Alors qu'une fois de plus, l’apocalypse n'a pas eu lieu le 21/12, l'affaire Depardieu fait couler
beaucoup d'encre ("faut dire" que l'affaire DSK étant presque enterrée...), et inventer par certains
un nouveau point Godwin, cette fois pointé vers une autre fin de monde : 1789 .

Je me suis amusé à compiler quelques courbes (travers de scientifique en mal de médecine dite factuelle) qui sont autant d'indicateurs de ce qui, de mon humble avis, n'est guère une crise,
mais un changement mondial de paradigme.

Il va falloir s'y habituer, et ceux qui parlent de sortie de crise feraient mieux de jeter un œil sur la théorie du chaos. La surchauffe, non seulement du climat, mais de l'économie mondiale, va créer (enfin, crée) des vortex que l'humanité ne maitrisera pas forcément.

Pour en revenir à 1789, dont le souvenir des sanglants épisodes semble tellement terrifier
madame Parisot, un certain nombre d'événements aléatoires qui s’accumulaient depuis l'invention
de la monarchie absolue par les ancêtres de Louis XVI, a bien eu un "effet papillon".
Le malheureux bouc émissaire n'avait pas vu, ou voulu voir venir, ce qu'il prit pour une révolte
et qui s'est avéré une révolution.

Les ingrédients étaient pourtant en place lors de la réunion des états généraux :
un peuple affamé, une classe d'oligarques pétés de thunes, déconnectés de la misère ambiante,
qui refusaient de contribuer au sauvetage des finances d'un état au bord de la faillite et finalement, des gens en colère.

Effectivement, on pourrait discerner quelques similitudes.
Finalement, la patronne du Médef n'est peut être pas si bête...

Partager
Commentaires
JCRS
Posté il y a 6 ans

1789, la bourgeoisie se révolte contre l aristocratie qui voulait continuer à jouir de ses privilèges. Aujourd'hui, il faut dire merci à Depardieu de mettre en lumière par son attitude provocatrice, ce qui se pratique dans l ombre depuis un siècle et coûte 50 milliards par an à la collectivité grâce à l évasion fiscale.
Quand les 10% des citoyens bourgeois comprendront que , ce que 0,01% de la population tres riche refuse de rendre à la communauté par l'impôt, repose sur les eux, il y aura peut être du changement!
Balises de mise en forme :


Réagir à l'article    Nom
   Adresse email (facultatif)



Protection anti-robots
Afin d'éviter le spam, prouvez que vous êtes bien humain en répondant à la question suivante :

La Terre tourne autour du
Liens