Laurent Gaudé au LIVRE ECARLATE

Posté le 06 Décembre 2012
Tags : Laurent Gaudé, littérature, transcendance



Je me suis donc rendu mercredi soir à la magnifique librairie « le livre écarlate » pour la séance de dédicace de Laurent Gaudé: pour moi, une icône.

L’auteur en chair et en os est aussi fascinant à écouter que l’écrivain est extraordinaire à lire. Je me suis plongé le soir même dans la somptueuse fresque construite autour des derniers jours et de la mort d’Alexandre, traversée par le même vaste souffle épique que « le soleil des Scorta » ou « La mort du roi Tsongor ». Une langue qui, curieusement - il en est le premier surpris - élude les dialogues, pour faire appel à une oralité narrative qui n’est sans rappeler les chœurs du théâtre antique, une des références de l’écrivain.

Mais que le récit se situe loin dans le passé ou de nos jours, je perçois, et c’est ce qui m’aimante, au-delà de la pure beauté du style qui lui valut le prix Goncourt, une omniprésente transcendance qui parle de ce qui meut l’homme de sa naissance à sa mort, et, c’est un trait particulier à Gaudé, au-delà de la mort. Comme je le lui ai annoncé, lorsqu’il m’a accueilli avec une chaleureuse bienveillance pour la dédicace, je suis entré dans son œuvre par « la porte des enfers »…

Continuez à nous faire rêver longtemps, Laurent Gaudé…

Partager
Commentaires
Balises de mise en forme :


Réagir à l'article    Nom
   Adresse email (facultatif)



Protection anti-robots
Afin d'éviter le spam, prouvez que vous êtes bien humain en répondant à la question suivante :

La Terre tourne autour du
Liens